Diego Movilla – Par effraction

La peinture sans les peintres aurait peu de chances d’exister. À Tours comme ailleurs s’expriment dans la lumière de leurs ateliers des artistes de toutes nationalités et de cultures souvent diverses, alors que dans nos rues parfois survoltées des populations vont et viennent, du travail à l’école, de leur maison aux spectacles, sans toujours savoir les talents qui œuvrent parfois juste à côté de chez elles.

• • •

Au Livre citoyen.nes

L’époque n’est pas tendre avec les faiseurs de sens qui ont besoin de
s’exprimer en toute indépendance alors qu’autour d’eux tant de dangers
menacent. La norme en vigueur dans de nombreuses disciplines artistiques ou littéraires, otages du marché, est un de ces fléaux.

• • •

Sur « Les ÉCLAIREUR.ES »

Oui, un projet littéraire, parce qu’aujourd’hui beaucoup de choses fonctionnent sur le mode du projet.  La recherche d’un boulot, l’écriture d’un scénario, un futur événement, une entreprise en gestation, une architecture d’avenir, j’en passe, tout est possible et vaguement probable, à tel point que les bureaux d’innovation sont remplis de projets inaccomplis.

• • •

Chronique Branco Plenel Ruffin

L’écrivain est un citoyen comme un autre et son existence est aussi concernée par la politique que n’importe qui. En ce sens, il m’arrive de quitter les rivages de la fiction ou de la poésie pour m’engager sur ceux de la contestation. Ce n’est pas la posture que je préfère, loin de là. J’ai même la nette impression que j’y perds mon temps, mais à qui la faute, sinon aux faiseurs de tracas quotidiens que sont les malveillant.es qui nous gouvernent ? Il y a une dimension victimaire dans la contestation que je voudrais réfuter que je n’y parviendrai pas, mais les convictions dépassent ce type de considération. Quand faut y aller, faut y aller.

• • •

INDÉCISE

L’ÉCLAT

Je suis un être délabré
Ma bouche a oublié ton goût sucré
Dans ta demeure d’avant les murs ont perlé
D’une soif au regard décharné

• • •

DISCOURS Ô GILETS JAUNES

Citoyennes, citoyens
Ami.es et camarades
Voyez notre nombre
Voyez notre passion
Voyez notre combat
Pourquoi ?
Pourquoi sommes-nous ici,
Ensemble ?
Ici et dans toute la France ?
Nous sommes ici pour nous soulever contre l’injustice
Et les inégalités

• • •