INDÉCISE

Je suis un être délabré
Ma bouche a oublié ton goût sucré
Dans ta demeure d’avant les murs ont perlé
D’une soif au regard décharné

• • •

« Given up » par LINKIN PARK

LINKIN PARK, un groupe dont j’avais tout oublié, j’m’en souviens maintenant, la bande son de Final Fantasy, déjà au top les gars, l’industrie de la musique vs celle des jeux, le star system ouvert au métal à grands coups de glaive psychédéliques, un chanteur plus rauque que le clair/obscur EMINEN, mais j’irais pas vous la faire à la In’Rock, j’le lis pas, j’en bats les c… de la prose zique journaleuse sauf les paroles, où là tu vois tout de suite à qui t’as affaire, si le son est raccord avec le chant, avec ce qu’il y a d’dans, avec les performeurs, comment ils t’envoient la sauce sur scène.

• • •

HEROES

C’était en 1974, je crois, j’avais 14 ans et j’allais à l’école dans un collège de Birmingham. Filles et garçons, sur le revers de leurs blazers bleu marine, arboraient tous fièrement le badge d’Aladdin Sane, sur lequel le visage de Bowie est strié d’un éclair orange et bleu. Désormais pour moi, la musique avait un sens, un son et une émotion.

• • •

Transmission – Ian Curtis

Depuis que j’ai entendu Joy Division pour la première fois, je ne me suis jamais lassé de sa musique. Pour Transmission, écrite par Ian Curtis et enregistrée en 1979, à défaut d’une traduction mot à mot comme c’est trop souvent le cas vis-à-vis des paroles de chansons anglo-saxonnes, j’ai préféré en extraire le sens poétique par une interprétation personnelle.

• • •

Sympathy for the Devil

J’étais plutôt Beatles à l’adolescence parce que ma marraine m’avait offert le 45 tours de « Michelle » pour mes cinq ans en 1965. Ça date, mais je n’ai pas oublié, ni l’intention, ni l’objet, et moins encore cette mélodie fredonnant mon prénom au féminin.

• • •

A propos de ELEPHANTS

A l’occasion de ma nouvelle édition d’ELEPHANTS, je reproduis ici l’essence d’un entretien qui m’avait été inspiré de sa première édition chez NATS-EDITIONS en novembre 2013. Depuis j’ai récupéré mes droits et les ai confiés à MESEDITIONS, qui les réédite sous forme de micro-édition en quatre parties. Nous sommes en septembre 2018.

• • •

EAKIN & ILANA / Chapitre 72

« Lorsque l’aube pointa, Endu alla frapper à la porte de la chambre où dormait Ilana. Celle-ci, dans l’emprise d’un rêve ou d’un cauchemar, finit par percevoir l’appel. Elle eut un mal fou à s’asseoir sur le bord du lit et signifier à son hôte qu’elle l’avait entendu. Vieillie, les cheveux défaits, les yeux par terre, elle ne savait plus où elle se trouvait ni où elle devait aller, s’il lui fallait partir, rien, mais une chose demeurait certaine, elle était une fois de plus coupée de tout ce qu’elle aimait.

• • •

OR LA LOI

Bonjour C, te voici donc juge et parti. Très bien, j’ai lu ton appel et j’y réponds avec plaisir et curiosité. J’avais envie depuis quelques temps de t’envoyer quelque chose à lire, donc cela tombe bien même si ce n’est qu’un aperçu, plus proche d’un synopsis que d’un scénario. Commençons par l’idée, après on verra si tu désires approfondir.

• • •