Dédicace en perpétuel mouvement

Plusieurs personnes, femmes et hommes qui font le monde libre, me donnent l’occasion de tirer sur le fil du débat sur la libre expression. Certains sont malheureusement morts au combat, pour quelques mots, quelques vers de trop, d’autres sont en prison et d’autres encore sont en sursis. Gageons que les prisonniers retrouveront le chemin de leurs foyers et que les sursitaires ne seront plus jamais poursuivis pour de telles peccadilles. Les absents resteront à jamais dans nos mémoires parce qu’ils ont donné leur vie pour un idéal qui concerne tous les êtres humains, celui de la liberté d’opinion, et par-là de la démocratie.

• • •

Court essai sur l’esprit du silence

J’ai lu un jour les mémoires d’une résistante bordelaise durant la dernière guerre. Elle tenait un café dans lequel venaient des résistants en quête d’informations, de laisser-passer ou de toute chose impossible à débattre à voix haute dans un lieu public. Ce qui m’avait le plus impressionné, c’était la difficulté pour cette femme de reconnaître la véritable intention de ceux qui venaient à elle pour un service lié à son activité souterraine. Qu’un individu vînt de la part d’untel ou untel, comment lui faire confiance pour ne pas trahir un réseau ou un camarade, pour ne pas se trahir soi-même.

• • •

Nous sommes tous des théologiens

Pas un livre qui ne soit une rencontre, qui plus est pour ceux qui traduisent un message divin. Pour ne se préoccuper que des textes relatifs aux trois grandes religions monothéistes, la Bible hébraïque, le Nouveau Testament et le Coran, ils sont de ces lectures qui ne peuvent laisser indifférents, et cheminer avec eux est une aventure aussi bien spirituelle qu’intellectuelle.

• • •

L’appréhension du sauteur à la perche

En athlétisme, la seule discipline où je me suis vraiment distingué durant ma scolarité fut le saut à la perche, je meurs de trouille sur le quatrième barreau d’une échelle mais dans les airs je me lâchais au bout d’une perche sans sourciller…

• • •

Salut

Tous les débuts se suivent… Le débat et la parole comme arène, ou cirque selon les envies, qui tournent autour d’une sphère littéraire, donc médiatique, forcément liée à l’ego, mais capable de se dépasser, de se sacrifier, de mourir.

• • •