L’Archange

À la fin des années 80, un soir, j’étais au volant de ma R16 revenant de Dieu sait où lorsque, aussi incroyable que cela puisse paraître, je croise Bruno Ganz qui marchait seul sur le trottoir.

Sans l’avoir jamais rencontré auparavant, j’avais aussitôt reconnu la silhouette de l’acteur suisse dont j’avais admiré le jeu dans le film Les ailes du désir de Wim Wenders.

Je ralentis, baisse ma vitre et le hèle ― comme si nous étions de vieux amis―, en l’appelant du nom de l’ange. Surpris, il fit un pas de côté avant de me renvoyer un signe de reconnaissance lointaine et, nos chemins divergeant, chacun continua sa route.

De cet instant pour le moins exceptionnel, j’ai imaginé par la suite la rencontre entre un ange et un homme qui était peut-être Dieu.

J’ai commencé ce roman en 1996 en souvenir de ce signe qui me parvient toujours.

Tours, le 4 mai 2016

.

#Archange#Bruno ganz#Roman#théologie fiction

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié / les champs obligatoires sont indiqués par une *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.