EAKIN & ILANA / Chapitre 72

« Lorsque l’aube pointa, Endu alla frapper à la porte de la chambre où dormait Ilana. Celle-ci, dans l’emprise d’un rêve ou d’un cauchemar, finit par percevoir l’appel. Elle eut un mal fou à s’asseoir sur le bord du lit et signifier à son hôte qu’elle l’avait entendu. Vieillie, les cheveux défaits, les yeux par terre, elle ne savait plus où elle se trouvait ni où elle devait aller, s’il lui fallait partir, rien, mais une chose demeurait certaine, elle était une fois de plus coupée de tout ce qu’elle aimait.

• • •