Soyons légitimes !

Les armes de destruction massive ne sont pas celles que l’on croyait, elles étaient et sont toujours dans les mains du Sénat américain et dans un bouquet de progressistes européens. Les peuples du Moyen-Orient ont été leurs premières victimes, ne l’oublions pas, parce que ces personnes, hasard de la géologie, vivent au-dessus d’une manne naturelle dont nos modèles économiques ont besoin. Nous pouvons nous indigner des conséquences, aujourd’hui sur notre sol, mais le gouvernement français suit lui aussi une logique privée loin de l’intérêt général. Vous et moi sommes négligeables et nos morts sont le cadet de ses soucis. À quoi songent les ministres et les directeurs de cabinet à l’Elysée ou à Matignon si ce n’est à leur avancement ? L’institution d’une autre monarchie constitutionnelle est bien avancée, la dictature se rapproche et les partis en lice pour 2017 n’ont qu’une envie, s’emparer de ce pouvoir de plus en plus attrayant. Réformer le système hiérarchique de notre société devrait être le seul sujet digne d’intérêt en ces temps trop tournés sur l’égocentrisme de potentats à la pensée archaïque. Une chose me rassure, les expériences de démocratie directe, par des collectifs ou des coopératives, se développent. Ce n’est plus la question de la légalité qui prime, mais celle de la légitimité. Tournons le dos aux orchestres de la désunion et à leurs chefs. Les solutions pacifiques sont dans le brassage des opinions et dans l’accord pluriel.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas publié / les champs obligatoires sont indiqués par une *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.